Le Zimbabwe a obtenu plus de 200 millions dollars des bailleurs de fonds pour financer la lutte contre le coronavirus, rapportent des médias locaux. Le financement provient notamment du Royaume-Uni, de l’Union européenne, des Etats-Unis, de la BAD et de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA). D’après le ministre zimbabwéen des Finances, ce financement vise à aider le gouvernement zimbabwéen à lutter contre la pandémie de Covid-19. Il est constitué entre autres de 45 millions dollars du Royaume-Uni, 60 millions dollars de l’Union européenne et 8 millions dollars des Etats-Unis. A cela s’ajoutent 13 millions dollars de la Banque africaine de développement (BAD) et 10 millions dollars de la BADEA. L’annonce intervient dans un contexte difficile pour l’économie zimbabwéenne marquée par une hyperinflation sur fond de dépréciation de la monnaie locale. En raison de son niveau de dette élevé, le pays a du mal à obtenir une aide financière des partenaires traditionnels tels que le Fonds monétaire internationale (FMI). Cette situation l’a empêché notamment de bénéficier de l’enveloppe de 50 milliards dollars mis à la disposition des pays en voie de développement par le Fonds depuis quelques mois. Le Zimbabwe compte à ce jour 4.221 cas confirmés de Coronavirus, 81 morts et 1.238 guérisons. <