Interviewé hier dans l’émission Téléfoot, l’ancien milieu offensif français, Zinedine Zidane a évoqué la finale de la Coupe du Monde 2006 perdue face à l’Italie. Le Français de 49 ans est notamment revenu sur sa légendaire panenka face à Gianluigi Buffon et sur son coup de boule contre Marco Materrazzi, qui lui avait valu d’être expulsé.
«La panenka ? De la technique, c’est sûr, ce n’était pas un grain de folie, c’est le geste qu’il fallait faire. J’ai quelques secondes pour choisir mon geste, il fallait inventer quelque chose face à un gardien qui me connait bien. Ensuite, je pense que Bixente (Lizarazu), c’est le seul qui aurait pu me contenir. On ne peut pas refaire le passé, je ne suis pas fier de cela, mais cela fait partie de mon parcours. On ne fait pas tout parfaitement, c’était un moment compliqué», a expliqué Zizou.
Zinedine Zidane sort du silence pour son avenir
Mais que fera Zinedine Zidane la saison prochaine ? Sans club depuis son départ du Real Madrid en 2021, le Champion du monde 1998 reste dans la short-list pour prendre la tête du PSG et remplacer Mauricio Pochettino. De plus, il est également dans les discussions pour prendre la suite de Didier Deschamps sur le banc de l’équipe de France, après le Mondial 2022.
Deux opportunités de taille, auxquelles il n’a pas encore donné suite. Ce dimanche matin, à l’occasion d’un entretien sur TF1, ZZ, qui aura 50 ans le 23 juin prochain, s’est confié sur son avenir et a avoué qu’il voulait reprendre rapidement son travail. «Je pense que j’ai encore des choses à apporter au football. J’ai envie de continuer. C’est ma passion», a-t-il simplement lâché au micro de Téléfoot, sans en dévoiler plus.