Les services de sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté la semaine dernière huit (8) individus pour association de malfaiteurs, vol qualifié dans un hôtel public à Zéralda reconverti en lieu de quarantaine, recel, faux et usage de faux, a indiqué mardi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). «Une patrouille de la Brigade mobile de la police judiciaire de Birkhadem a surpris des membres de la bande criminelle en train de transférer des objets volés d’un camion vers un véhicule touristique, et après vérification de leur identité et des objets transportés, il s’est avéré que ces objets avaient été volés dans un hôtel public reconverti en lieu de quarantaine dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation de l’épidémie de Covid-19», a précisé le communiqué.
Les objets en question ont été saisis et les mis en cause conduits au siège de la Brigade mobile de la police judiciaire pour complément d’enquête, a ajouté la même source. Des investigations approfondies ont permis l’arrestation de cinq (5) autres membres du réseau criminel et la récupération d’autres objets volés à l’hôtel. Il s’agit d’équipements électroménagers, dont des téléviseurs, des ustensiles de cuisine et des draps et couettes.
Le communiqué fait état également de la saisie de 37 bidons d’un litre de jus de fruits, 21 boites d’un litre de lait, 6 boites d’un kilo de tomate, une boite de sardines de 850 gr, 96 petits pots de yaourt, 3 bidons d’huile de 5 litres, 6 paquets de pâtes alimentaires, un paquet de café, 60 pots de confiture de 20 gr, 100 kg de bananes, 58 kg d’oranges, 66 kg de pomme de terre, 2 kg d’ail, 8 kg d’haricots, 5 kg de riz, 64 kg de viande de poulet, 5,6 kg de viande d’agneau, 3 kg de beurre, 2 kg de laitue, 4 kilos de concombre, 17 kg d’oignons, 10 kg de tomate, 5 kg de citron, 20 grandes boites-repas et 10 petites boites-repas, un bidon propre, un balai sans manche et des sacs plastique de différentes tailles». Après parachèvement de la procédure juridique, les suspects ont été présentés devant le Procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné leur mise en détention provisoire, conclut le communiqué. n