La brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Sidi Fredj, relevant de la section de Zéralda (Alger), a arrêté quatre individus appartenant à une bande criminelle spécialisée dans l’avortement des jeunes filles moyennant d’importantes sommes d’argent

, a indiqué jeudi la chargée de la communication au groupement territorial de la Gendarmerie nationale, le lieutenant Ounis Souad. L’affaire a été élucidée grâce aux renseignements reçus par le groupement territorial sur une bande criminelle, composée de quatre individus, âgés entre 25 et 60 ans, dont deux femmes, chargées de ramener les «clientes» et de les faire avorter au niveau d’un entrepôt dans la commune de Bouzaréah, alors que les deux autres acolytes veillaient à apporter des médicaments abortifs de l’étranger, a déclaré le lieutenant Ounis à l’APS. Les investigations menées par ladite brigade ont permis l’arrestation des membres de ce réseau, alors qu’ils effectuaient une opération d’avortement sur une jeune fille et la saisie d’un abortif. Il s’est avéré par la suite que les membres de ce groupe criminel effectuaient ces opérations en contrepartie de sommes importantes. Selon la même source, les prévenus ont été présentés devant les juridictions compétentes. Le procureur de la République a ordonné leur placement en détention préventive.