Zahmani Driss, un enfant de la ville de Sidi Bel Abbès, jeune talent de l’émission musicale « Alhane wa chabab » dans sa 8e  édition de l’année 2018, et qui a décroché la deuxième place, a participé pour la première fois au Festival national de la chanson raï. Sa production sur scène était si forte qu’elle a suscité la sympathie du public qui l’a applaudi et dansé au rythme des  chansons algériennes et marocaines qu’il a reprises.
Propos reccueillis par Nadia Boutalbi
Reporters : Depuis « Alhane oua  chabab » en 2018, quel a été votre parcours artistique ?
Zahmani Driss : J’ai eu la chance de participer à  un concert de chansons andalouses avec la chanteuse Leila Borsali, à Tlemcen,  que je remercie d’ailleurs pour m’avoir tendu la main, et aussi  participé aux Journées de la chanson, organisées par  l’Office national de la culture et de l’information dans les villes d’Oran et Sidi Bel Abbès.  J’ai toujours admiré les chanteurs Majed El Mohandis et Kadhem Saher, dont j’ai répété d’ailleurs leurs chansons à « Alhane wa chabab » et réussi à décrocher la deuxième place à la 8e édition du concours.
Quels sont vos projets futurs ?
Actuellement, je prépare un album, mais il faut reconnaître qu’intégrer le domaine artistique n’est pas facile et exige beaucoup d’efforts pour parvenir à se faire un nom et une place sur la scène artistique.
J’œuvre pour innover dans le domaine de la chanson algérienne et créer un  nouveau style afin de faire plaisir à mes fans. Mon style est la chanson andalouse, mais je dois diversifier pour répondre aux exigences du public et du marché.
Une première participation
à la 11e édition du Festival
national du raï, quelles sont vos impressions ?
J’ai eu tout le plaisir d’être présent au festival et de chanter  devant le public de ma wilaya. Je remercie le commissaire du festival pour m’avoir offert la chance de côtoyer des stars de la chanson raï.   
Que souhaite Driss ?
Pouvoir franchir le monde artistique et devenir l’ambassadeur de la chanson algérienne au-delà des frontières, est mon rêve le plus absolu. n