La cour suprême a condamné, lundi, les anciens ministres Abdelghani Zaâlane et Mohamed El Ghazi  à  la détention provisoire pour des faits de corruption.  Les faits pour lesquels ils ont été condamnés remontent à la période où les deux responsables occupaient le poste de wali, le premier à Oran et le deuxième à Chlef.