Qualifiant de «tragédie choquante», la mort de Goerge Floyd lors d’une arrestation le 25 mai dernier, Tiger Woods a néanmoins appelé au calme alors que des émeutes secouent de nombreuses villes aux Etats-Unis. La superstar du golf Tiger Woods a qualifié la mort de George Floyd, un homme noir de 46 ans victime d’un homicide commis par un policier blanc, de «tragédie choquante» mais a estimé que les violentes protestations n’étaient pas la solution.
«J’ai toujours eu le plus grand respect pour nos forces de l’ordre. Ils s’entraînent avec tant de diligence pour comprendre comment, quand et où utiliser la force. Cette tragédie choquante a clairement franchi cette ligne», a écrit le golfeur américain de 44 ans dans un communiqué publié sur son compte Twitter. La déclaration de Woods fait suite à des commentaires de plusieurs autres sportifs ou anciens sportifs, dont la légende de la NBA Michael Jordan, qui a dit qu’il était «en colère», et la joueuse de tennis Coco Gauff, qui a demandé: «Suis-je la prochaine ?»
«Mes pensées accompagnent George Floyd, ses proches et tous ceux d’entre nous qui souffrent en ce moment», a déclaré Tiger Woods qui a comparé la situation aux émeutes de Los Angeles de 1992. Ces émeutes avaient débuté après l’acquittement de quatre policiers blancs, accusés d’avoir passé à tabac un automobiliste noir, Rodney King, au terme d’une course poursuite. «Je me souviens des émeutes de Los Angeles et j’ai appris que l’éducation est la meilleure voie à suivre», a écrit Woods, 15 fois titré en Grand Chelem. «Nous pouvons faire valoir nos points de vue sans mettre le feu aux quartiers dans lesquels nous vivons», a-t-il ajouté. «J’espère qu’à travers des conversations honnêtes et constructives, nous pourrons bâtir une société plus sûre et unie», a conclu Woods.

Un perchiste américain suspendu six mois pour consommation de cannabis
Le perchiste américain Cole Walsh, 10e des derniers Mondiaux d’athlétisme à Doha (Qatar) en octobre 2019, a été suspendu six mois pour un contrôle positif au tétrahydrocannabinol (THC), principal principe actif du cannabis, a annoncé l’Agence antidopage américaine (USADA). Cole Walsh (24 ans), détenteur d’un record à 5,83 m, a été contrôlé positif le 29 janvier lors du meeting en salle de Cottbus (Allemagne), où il avait terminé 3e derrière son compatriote double champion du monde Sam Kendricks et le Belge Ben Broeders. «Comme Walsh a suivi avec succès un programme éducatif à propos de sa consommation de marijuana, sa période de suspension (débutée le 29 janvier) a été réduite de trois mois», note l’USADA dans son communiqué.