Plusieurs commerces d’Alger ont été fermés ce mardi suite à des décisions prises par la commission de contrôle et de suivi de l’application des mesures préventives par les commerçants dans le cadre de la lutte contre la pandémie (Covid-19) qui a enregistré des infractions au niveau de plusieurs circonscriptions administratives de la capitale, rapporte l’APS. La commission composée d’éléments de la Sûreté nationale, de la Gendarmerie nationale, de la Direction du commerce et de cadres des différentes circonscriptions administratives d’Alger a mené, lundi, sa première opération sur le terrain, est précisé sur la page Facebook de la wilaya d’Alger. Lors de sa première sortie sur le terrain (lundi), la commission a mené une opération de contrôle ayant ciblé les commerces au niveau des cités El Hamiz, Lido et la cité 8 mai 1945, et à El Mohammadia, circonscription administrative de Dar el Beida, le marché couvert des vêtements à la rue Boulevard Colonel Bougara à El Biar, circonscription administrative de Bouzaréah, en sus du marché de Ben Omar, les magasins de vêtements dans la rue principale et le marché des fruits et légumes de Kouba, circonscription administrative d’Hussein Dey, selon la même source. Dans le même cadre, la commission a inspecté, selon la même source, l’application de la décision de fermeture à El Hamiz qui a touché 3760 locaux à la cité SNTP, El Wouroud et le boulevard principal, tandis que des infractions ont été constatées et enregistrées à la cité Lido et à la cité 8 mai 1945. La commission a rédigé, ainsi, des avertissements et des décisions d’arrêt temporaire d’activité de ces locaux. Par ailleurs, des infractions ont été constatées au niveau de certains commerces dans la commune de Kouba (Quartier de Ben Omar), et des décisions d’arrêt de leurs activités ont été émises, pour non-respect des mesures sanitaires et préventives de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.