Les Etats-Unis ont salué l’échange historique de prisonniers intervenu samedi entre la Russie et l’Ukraine, affirmant espérer qu’il s’agisse du début d’une «nouvelle dynamique» vers une résolution du conflit. «Très satisfait de voir les marins ukrainiens rentrer à la maison et l’échange de prisonniers Ukraine-Russie», a déclaré sur Twitter l’émissaire américain pour les négociations ukrainiennes Kurt Volker. «J’espère que cela contribue à une nouvelle dynamique pour d’autres échanges de prisonniers, un cessez-le-feu renouvelé et des progrès dans la mise en oeuvre complète des accords de Minsk», signés en 2015 mais dont le volet politique est resté lettre morte, a-t-il ajouté. Kiev et Moscou ont procédé à un échange sans précédent de 70 prisonniers, parmi lesquels le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, dont la libération par les autorités russes était exigée par la communauté internationale, et 24 marins ukrainiens dont la Russie a capturé les navires au large de la Crimée en novembre au cours du plus grave affrontement direct entre les deux pays depuis des années. Cet échange pourrait marquer un premier rapprochement après cinq ans de conflit. «Nous sommes encouragés par les signes d’un dialogue plus solide entre la Russie et l’Ukraine», a précisé à l’AFP un responsable du département d’Etat américain, ajoutant «soutenir les efforts» du nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky en faveur d’une «solution diplomatique». «Nous appelons la Russie à libérer immédiatement tous les autres Ukrainiens, y compris les membres de la communauté tatare de Crimée, qui demeurent emprisonnés à tort», a-t-il toutefois poursuivi. «Nous continuons d’exhorter la Russie à honorer ses engagements dans le cadre des accords de Minsk et à rendre à l’Ukraine le contrôle de la Crimée», annexée en 2014, a encore dit ce responsable américain.