Le 97e congrès annuel de la Société américaine de génétique humaine (ASHG) s’est terminé le samedi 2 9 octobre à 13H, après cinq jours de débats et d’échanges scientifiques sur les innovations de la génétique humaine et la génomique. Le prochain congrès est prévu au mois d’octobre 2023 dans la capitale fédérale Washington DC.

Farid Cherbal, Professeur en génétique du cancer – USTHB, Alger
Le temps mange la vie. Mon premier voyage en Amérique date du mois d’avril 2006 à Washington DC, où j’ai participé pour la première fois au congrès annuel de l’Association américaine pour la recherche sur le cancer (AACR).
A la veille de la célébration du 68e anniversaire du 1er Novembre 1954, j’ai une pensée militante émue pour les pères fondateurs de l’Algérie indépendante et le million et demi de martyrs qui ont permis l’indépendance de notre pays un 5 Juillet 1962.
En tant qu’universitaire, j’ai une pensée émue pour les valeureux martyrs de l’Ugema, Hassiba Benbouali, Taleb Abderrahmane, Mohamed Amara Rachid, Allaoua Benbatouche et pour les valeureux militants de l’UNEA historique (1963-1971) dont les luttes et les sacrifices nous ont permis de rejoindre les bancs de l’université algérienne publique et de qualité des années 1970-1980, dont je cite les noms des regrettés Keddar Berakai, Mahmoud Mahdi dit « Zorba » et Houari Mouffok, le premier président de l’UNEA historique.

Los Angeles, quartier d’Hollywood Nord, 30 octobre, 11H
En me promenant dans le quartier d’Hollywood Nord, qui est un vrai musée à ciel ouvert, je me rappelle soudain en un long flash-back ma description de la ville de Los Angeles en 2011 pour le journal La Tribune qui, hélas, a aujourd’hui disparu des étals. Onze plus tard, ma description n’a pas pris une ride, je la livre aux lectrices et lecteurs de Reporters.dz :
Je suis toujours impressionné par le gigantisme de Los Angeles qui s’étend sur plus de 100 km du nord au sud.
C’est une ville caractérisée par l’étalement de l’espace urbain, par la route et la voiture. En raison de son histoire, elle est aussi caractérisée par l’absence d’un véritable centre-ville, même s’il existe un historique downtown L.A., les différentes administrations et organes de gestion de la ville sont répartis dans plusieurs quartiers de la ville. Plus de 140 nationalités différentes vivent à Los Angeles et l’on parle au moins 224 langues.
Elle est un des symboles de l’histoire de la nation américaine et de la puissance économique de la Californie. Il faut rappeler que la Californie représente à elle seule 14 % du produit national brut de l’Amérique, si elle était indépendante, elle serait la sixième puissance économique mondiale.
L’agriculture intensive, les biotechnologies, la biomédecine, les énergies renouvelables, l’industrie électronique et informatique, l’industrie cinématographique et le secteur tertiaire (le tourisme et les banques) constituent le fer de lance de l’économie californienne. Cependant, il faut préciser que ce modèle de développement basé sur l’exploitation effrénée des ressources naturelles est remis en cause.
En effet, la protection de l’environnement et des ressources naturelles est devenue aujourd’hui une priorité en Californie. Il faut signaler aussi que la lutte antitabagique a commencé il y a vingt ans en Californie, ce qui fait que l’interdiction de fumer est de règle dans tous les lieux publics (hôtels, restaurants, aéroports…) au grand bonheur des allergiques, dont je fais partie.

Los Angeles, Hollywood Boulevard, 30 octobre, 12H30
Je visite le théâtre chinois de Grauman qui est appelé, aujourd’hui, TCL Chinese Theatre. C’est une salle de cinéma située sur Hollywood Boulevard, au niveau du walk of fame. Il est classé monument historique-culturel de Los Angeles. La salle de cinéma, qui compte parmi les plus célèbres du monde, présente en avant-première la plupart des grandes productions hollywoodiennes. Ses horaires d’ouverture vont de midi à minuit. La foule des touristes est agglutinée pour prendre des photos des empreintes de pas et de mains des célébrités d’Hollywood. Je remarque que le kiosque des agences touristiques, qui organisent les visites aux studios de cinéma comme Warner Brothers, Universal… est fermé. L’épidémie de la Covid-19 a sérieusement affecté l’industrie du tourisme dans le quartier d’Hollywood.

Los Angeles, Brea Avenue, 30 octobre, 20H
Les élections de mi-mandat qui auront lieu dans neuf jours font la une de l’actualité dans la presse écrite et dans les grandes chaînes de télévision généralistes et d’information comme CNN, CNBC, Fox News. Ces élections historiques se déroulent dans une Amérique profondément divisée qui connaît une grave crise économique avec un taux d’inflation de 8,202%.
L’historien Jon Meacham est intervenu sur la chaîne CNN pour souligner la division qui traverse toutes les institutions américaines et a expliqué comment l’Amérique actuelle peut apprendre d’une autre période de division de son histoire, les années de guerre civile (1861-1865). L’Etat de Georgia, une fois de plus, après l’élection présidentielle de 2020, est l’un des six Etats qui vont être l’enjeu central pour les élections de mi-mandat et pour les élections au poste de gouverneur. La candidate démocrate Mme Stacey Abrams affronte pour le poste de gouverneur, Brian Kemp, l’actuel gouverneur républicain de Georgia. C’est un match retour entre les deux candidats qui se sont déjà affrontés en 2018 pour le poste de gouverneur, gagné par Brian Kemp. Au cours d’un débat télévisé dans la ville d’Atlanta, les deux candidats ont débattu de l’état de l’économie et des lois sur l’avortement. Bien que l’actuel gouverneur mène aux sondages, la candidate démocrate Stacey Abrams a une base de militants très solide qui a permis entre autres au président Joe Biden de gagner l’Etat de Georgia lors de l’élection présidentielle de 2020. Durant le débat, Stacey Abrams a dénoncé avec vigueur la loi électorale SB202, promulguée en 2021, par le gouverneur républicain Brian Kemp. Elle donne aux responsables de l’Etat de Georgia le pouvoir d’usurper les pouvoirs des commissions électorales de comté, permettant au gouvernement de l’Etat dominé par les républicains de disqualifier potentiellement les électeurs dans les zones à tendance démocrate. Mme Stacey Abram a déclaré durant ce débat, à propos de cette loi électorale SB202 : « Le droit de vote est sacré pour moi. C’est une abomination, SB 202 a permis aux racistes, aux suprématistes blancs de contester l’autorité légale des citoyens à voter ». Cette déclaration de Mme Stacey Abram illustre parfaitement l’état de guerre civile froide (cold civil war) qui règne en Amérique à la veille de ces élections de mi-mandat historiques.