Le mercato était tranquille. Jusqu’à ce que Lionel Messi devienne officiellement libre parce que le FC Barcelone n’a pas pu enregistrer son nouveau contrat auprès de La Liga en raison du « cap salary » imposé. Le Paris Saint-Germain a bondi sur l’occasion pour s’offrir les services de l’Argentin. Un sacré coup, qui viendra certainement donner un sacré coup de com’ au foot français et la Ligue 1 UberEats, réalisé par la direction parisienne !

Par Mohamed Touileb
La photo était finalement une prémonition. Lionel Messi aux côtés de Neymar, Paredes, Di Maria et Verratti pendant les vacances à Ibiza. Tous portent désormais le même maillot. Celui du Paris Saint-Germain. On pensait que le président Nasser El-Khelaïfi et le directeur sportif Leonardo avaient terminé leurs courses pour le mercato estival. Surtout après avoir engagé Donnarumma, Hakimi, Ramos, Wijnaldum. Mais avoir « Léo » libre sur le marché est venu changer la donne.

Mbappé vers la Liga ?
Le club de la capitale française n’a pas voulu laisser passer l’occasion d’ajouter la « Pulga » à ses courses. Une arrivée qui donne plus de reliefs à l’effectif déjà impressionnant avec la présence d’autres footballeurs de classe mondiale à l’instar de Neymar et kylian Mbappé. Devant, c’est extrêmement embouteillé. L’entraîneur Mauricio Pochettino devra trouver la bonne formule et, surtout, la bonne manière pour gérer le vestiaire et les égos. Les retrouvailles entre « Ney » et « Léo » promettent d’être spectaculaire compte tenu de ce que ce duo avait fait au FC Barcelone par le passé. La complicité pourrait précipiter le départ de Mbappé qui doit certainement penser qu’entre lui et le Brésilien, le lien ne sera pas aussi fort qu’avant l’arrivée de l’ancien numéro 10 du Barça. Ce relationnel pourrait inciter les dirigeants du PSG à vendre Mbappé au Real Madrid dès cet été. D’autant plus que le Français partirait libre la saison prochaine puisqu’il n’a pas prolongé son bail qui expire en 2022. L’enfant de Bondy vers la « Casa Blanca » devient très probable. D’autant plus que sa vente permettrait au team de Paname de dégraisser sa masse salariale en plus de compenser les dépenses pour enrôler Messi.

Le rêve européen plus que jamais permis
Le récent vainqueur de la Copa America avec l’Argentine, va parapher un contrat de 2 ans plus une année en option. Pour ce qui est du salaire, il avoisine les 40 millions d’euros. A 34 ans, c’est loin d’être une préretraite pour le sextuple Ballon d’Or bien parti pour garnir un peu plus son palmarès collectif tant les Parisiens ont souvent dominé les compétitions domestiques en France. Ces dernières années, c’est la Ligue des Champions qui leur résiste. Finalistes en 2020 et battus par le Bayern Munich, Marquinhos & cie ont échoué aux portes de la finale 2021 en se faisant sortir par Manchester City et Riyad Mahrez. L’arrivée du 2e buteur historique de la C1 (120 buts) pourraient les aider à briser la malédiction et régner enfin sur l’Europe.