La confirmation du coronavirus en Algérie, mardi soir, par le ministre de la Santé et de la Population a suscité des vagues de réactions sur les réseaux sociaux. Moins de 24 heures après l’annonce, des dizaines de milliers de commentaires sont postés sur le réseau social Facebook mais également sur Twitter.

Les réactions expriment, entre autres, des inquiétudes, des doutes et des craintes. Des internautes ne cachent plus leur inquiétude de voir le nombre de personnes atteintes de cette maladie en Algérie augmenter au cours des prochaines semaines. Une inquiétude alimentée pour la mise à jour régulière du nombre de nouveaux cas enregistrés chaque jour, en Asie notamment.
Par ailleurs, une autre partie des internautes refusent de croire le ministre de la Santé et estiment que le tapage médiatique qui a suivi l’annonce de la confirmation de l’arrivée de cette maladie en Algérie vise à détourner l’opinion publique des questions politiques. Une attitude pour le moins étonnante et qui a perdu tout fondement suite à la confirmation de l’entreprise italienne Eni dans laquelle travaille le ressortissent italien atteint du coronavirus.
La circulation des rumeurs sur la détection de nouveaux cas à Batna, Khenchella et Sétif a semé l’inquiétude parmi les internautes. Certains internautes n’ont pas hésité à appeler les pouvoirs publics à prendre toutes les mesures sanitaires qui s’imposent pour éviter le pire au cours des prochains jours. Des vidéos et des images sur les consignes de précautions à suivre pour minimiser le risque de contamination circulent sur les réseaux sociaux. Le risque de ne pas pouvoir faire face à la maladie a été soulevé par nombre d’internautes. Ils craignent que le système de santé algérien ne soit pas en mesure de faire face à la situation en cas de propagation de la maladie dans tout le pays.
La confirmation du virus en Algérie a donné également des idées aux internautes malintentionnés pour diffuser des informations totalement infondées qui n’ont rien à voir avec la maladie. Un site internet d’information, connu pour être une source de fake news, a publié un article dans lequel il affirme que le ressortissant italien atteint de coronavirus est un journaliste qui couvrait les manifestations de vendredi. Une photo tirée d’une annonce publicitaire d’une clinique d’ophtalmologie à Alger a fait le tour des réseaux sociaux. Des internautes la font passer pour une image d’un ressortissant italien placé en isolement par les autorités algériennes. Il fallait que d’autres internautes diffusent la vidéo complète de l’annonce publicitaire pour que les gens comprennent qu’il s’agit d’une ancienne photo.<