La visite du président tunisien en Algérie Kaïs Saied a été l’occasion de réaffirmer une concordance sur les positions des deux pays voisins. Le Président Abdelmadjid Tebboune a confirmé à l’occasion une convergence de vues « parfaite et absolue » entre l’Algérie et la Tunisie « à tous les niveaux », y compris sur les questions régionales et internationales.

Lors d’une conférence de presse commune, il a été rappelé la nécessité de tenir la Libye éloignée des interférences étrangères et l’afflux des armes. Et que la solution au dossier libyen devrait être inter-libyenne. Côté coopération, il a été rappelé les liens solides entre les deux pays et le soutien d’Alger pour son voisin de l’Est. « La lutte contre le terrorisme se poursuivra avec l’activation de tous les mécanismes » et le risque à la frontière, a souligné le Président Tebboune annonçant que les deux pays ont convenu de développer « les zones frontalières ».
Le Président Tebboune a annoncé une visite prochaine en Tunisie, où il sera accompagné « d’une importante délégation gouvernementale », affirmant la volonté de l’Algérie « d’apporter une pleine assistance » à la Tunisie « qui traverse une étape financière et économique difficile ». Il a été décidé en outre de déposer 150 millions de dollars dans la Banque centrale tunisienne.
Le président tunisien, Kaïs Saied a entamé une visite d’Etat en Algérie. Une visite où il a été question des voies et moyens de coopération entre les deux pays et les situations internationales et régionales, particulièrement en Libye et en Palestine. Les relations économiques entre l’Algérie et la Tunisie ont connu, ces dernières années, une nette amélioration se traduisant par une hausse des échanges commerciaux et des investissements. Mais cette tendance reste en deçà des potentialités des deux pays.
Accord commercial préférentiel
L’Algérie est liée par un accord commercial préférentiel avec la Tunisie. Après la signature de cet accord en décembre 2008 et l’adhésion de l’Algérie à la Zone arabe de libre échange en janvier 2009, les échanges commerciaux entre les deux pays ont enregistré une augmentation remarquée. Selon les chiffres des Douanes algériennes durant les 11 premiers mois de l’année 2019, l’Algérie a exporté vers la Tunisie un peu plus de 1 milliard de dollars, un chiffre en progression de 13 % par rapport à la même période en 2018. Les exportations algériennes vers la Tunisie sont constituées essentiellement d’hydrocarbures et dérivés. Quant aux importations provenant de ce pays voisin, elles ont avoisiné les 400 millions de dollars comprennant, entre autres, des produits de l’agroalimentaire, des équipements industriels, du textile et de l’habillement. D’après les données du Centre national du registre de commerce, 763 sociétés tunisiennes activent actuellement en Algérie dans divers secteurs, dont l’industrie, les services, l’ingénierie, les TIC, la distribution et la communication. Les investissements communs ont également connu une croissance soutenue notamment dans le secteur énergétique, avec une série d’accords signés pour le renforcement du partenariat énergétique. Ces accords portent notamment sur l’augmentation de la capacité d’interconnexion électrique, l’augmentation de la quantité de GPL (gaz de pétale liquéfié) exportée vers la Tunisie et l’approvisionnement des régions frontalières en gaz algérien. La coopération énergétique s’est, en outre, élargie aux activités de prospection et de production des hydrocarbures entre la société nationale Sonatrach et l’Entreprise tunisienne des activités pétrolières. Pour renforcer davantage le partenariat, un protocole d’accord avait alors été conclu entre l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) et l’Agence tunisienne de promotion de l’investissement étranger (FIPA). L’année dernière près d’un tiers des touristes ayant visité la Tunisie étaient Algériens. En 2019, la Tunisie a attiré près de 3 millions de touristes algériens sur 9,4 millions de touristes étrangers ayant visité ce pays, selon l’Office national tunisien du tourisme en Algérie (ONTT). n