L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a corrigé, ce lundi, son évaluation de la menace liée au virus Coronavirus. Jusqu’alors « modérée », comme elle l’avait écrit dans ses derniers rapports, en raison d’une « erreur de formulation », elle la qualifie désormais d' »élevée » à l’international.   Jusqu’à présent, l’Organisation avait écrit que le risque était « très élevé en Chine, élevé au niveau régional et modéré au niveau international« . « Il s’agissait d’une erreur de formulation, et nous l’avons corrigée« , a expliqué une porte-parole de l’organisation basée à Genève, rapporte l’AFP. La correction est survenue lors du dernier rapport (le sixième depuis le début de la crise) de l’OMS rendu public dans la nuit de dimanche à lundi.  C’est depuis le troisième rapport, celui du 23 janvier, qu’elle a établi une évaluation du risque. Toutefois, cette correction ne change pas le fait que l’OMS ne considère pas que l’épidémie constitue une « urgence de santé publique de portée internationale« .