La Banque d’Algérie (BA) a adressé aux banques une nouvelle note relative aux modalités de fonctionnement des opérations de virements interbancaires sur comptes devises, publiée sur son site web.

La note a pour objet de modifier les modalités de fonctionnement des opérations de virements interbancaires sur comptes devises, se déroulant habituellement en chambre de compensation au niveau du site de la Banque d’Algérie abritant la Direction Générale des Relations Financières Extérieures (DGRFE).

Désormais, l’exécution de ce type d’opérations se fait de façon délocalisée, explique le document. A cet effet, les banques intermédiaires agréées sont tenues de transmettre leurs ordres de virement à la Banque d’Algérie via des messages SWIFT sous format MT202 par lesquels une banque ordonnatrice demande de payer à partir de son compte libellé en monnaie citée, une banque bénéficiaire, ajoute la note.

Ces virements interbancaires se déroulent quotidiennement de façon continue, assure la Banque d’Algérie, qui note, toutefois, que les banques sont appelées à transmettre un seul ordre de virement (Swift), par banque et par devise.

Ainsi, la Banque d’Algérie prend en charge la transcription au débit et au crédit des montants sur les comptes devises clientèles des banques concernées conformément aux ordres de paiements émis.

De leur côté, les banques intermédiaires agréées continuerons à échanger entre elles tous documents probants justifiant l’origine de ces virements.

Les banques intermédiaires agréées peuvent bien saisir les services de la Banque d’Algérie en cas de difficulté d’application de ces nouvelles dispositions, avise le document qui précise que cette note prendra effet à compter de la semaine du 14 février 2022. Il a, par ailleurs, signalé que les dispositions de la note 65 du 14 janvier 1988 aux banques intermédiaires agréées sont abrogées.