La vie s’annonce compliquée pour le FC Barcelone, privé de Luis Suarez pour les quatre prochains mois. Non seulement parce que l’avant-centre uruguayen était performant, mais aussi parce que le Barça n’a pas de remplaçant de son profil. Mais les malheurs du buteur barcelonais pourraient faire quelques heureux au sein de l’effectif catalan. Ce n’est pas Lionel Messi. Mais c’est quand même un énorme coup porté aux ambitions du Barça. L’indisponibilité de Luis Suarez pour les quatre prochains mois prive la formation d’Ernesto Valverde de l’un de ses meilleurs joueurs cette saison. Pour un joueur régulièrement taxé d’être sur le déclin, «El Pistolero» présente des statistiques des plus remarquables. Ce ne sont pas celles de Messi. Mais perdre un joueur qui a inscrit 14 buts et délivré 11 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, cela laisse quand même un grand vide. Suarez n’est jamais resté muet plus de deux matches consécutifs en championnat cette saison. Même dans des périodes où il semblait moins bien physiquement, l’Uruguayen parvenait quand même à rester décisif. Il était particulièrement performant depuis un gros mois. La meilleure preuve ? Suarez a été directement impliqué sur les dix derniers buts inscrits par le Barça en Liga. Son impact sur le rendement offensif barcelonais était monstrueux. Dans ce club qui donne régulièrement l’impression de tourner sur trois cylindres, Suarez était plus indispensable que jamais.

Pas d’autre 9 au Barça…
Difficile de ne pas dire que cette situation pendait au nez du FC Barcelone. Le statut du joueur de 32 ans dans l’effectif barcelonais a suffisamment été souligné. L’incapacité des dirigeants barcelonais à lui trouver une doublure ne date pas d’hier. Ils avaient pris un risque l’été dernier en ne recrutant pas à ce poste. Après avoir définitivement cédé Paco Alcacer au Borussia Dortmund quelques mois plus tôt, et laissé Kevin-Prince Boateng quitter le club au terme d’un prêt peu concluant, le Barça savait à quoi il s’exposait en cas de pépin avec Suarez. C’est arrivé. Et à un moment crucial de la saison. Ce n’est cependant pas le pire des timings. Car le mercato d’hiver offre une opportunité au Barça d’ajuster son effectif pour faire face à la blessure de son avant-centre. Mais pour l’instant, le club catalan ne semble pas forcément disposé à recruter un attaquant sur le marché des transferts. Il a encore jusqu’au 31 janvier pour éventuellement changer son fusil d’épaule. Rien ne dit qu’il le fera sur un mercato où les bonnes opportunités se font rares. Le Barça se prépare plus probablement à compenser la défection de Suarez en puisant dans son propre effectif.

… Mais l’option du «faux neuf»
La perspective d’un changement de schéma semble également peu envisageable. Surtout dans un club comme le Barça où les traditions perdurent, même si le style si chatoyant du club catalan s’est évaporé ces dernières années. Mais le 4-3-3, lui, est systématique. Même quand Suarez vient à manquer. Un cas qui s’était déjà produit à trois reprises cette saison. À chaque fois, Ernesto Valverde avait choisi d’aligner un «faux neuf», un attaquant axial plus reculé qu’une pointe. Avec Lionel Messi et Antoine Griezmann, le Barça possède deux joueurs capables d’évoluer dans ce registre. n