Une quantité de 54.500 tonnes de viandes rouges sera injectée sur le marché à l’occasion du mois sacré du Ramadhan, a indiqué à l’APS un responsable du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations. Le directeur de l’organisation des marchés et des activités commerciales au ministère, Ahmed Mokrani a affirmé que cette quantité sera assurée grâce à «l’abattage prévu de 29.000 de têtes bovines, soit l’équivalent de 14.500 tonnes de viandes, et près de 1 million de têtes ovines, soit 30.000 tonnes de viandes rouges locales, alors que la quantité de 10.000 tonnes de viandes restante sera assurée par les wilayas du sud». «La société algérienne Frigomedit et l’Algérienne des viandes rouges (Alviar) ont été chargées d’importer des quantités supplémentaires de viandes congelées estimées à 3.000 tonnes pour renforcer l’approvisionnement du marché durant le mois sacré», a-t-il ajouté. Pour ce qui est des viandes blanches, M. Mokrani a souligné que le marché sera approvisionné en «grandes» quantités estimées à 47 000 tonnes, dont 10 000 tonnes assurée par l’Office national des aliments du bétail (ONAB) et 37 000 tonnes par les opérateurs privés, via un réseau soumis au contrôle sanitaire, composé de 154 abattoirs de volailles et 980 structures d’abattage agréées. (APS)