Les intempéries et les vents violents, qui ont touché samedi soir le Nord de l’Algérie ont provoqué la mort d’une personne et plusieurs blessés, sans compter d’innombrables désagréments : routes coupées, inondations, toitures et arbres arrachés, accidents, coupures d’électricité…

D’ailleurs, dans la région de Tizi Ouzou, près de 53 000 foyers ont été privés d’électricité, selon un bilan des services de la Protection civile.
Plusieurs wilayas du pays ont subi, avant-hier, l’impact de vents qui ont atteint une vitesse de 70 km/h, avec des rafales ayant atteint les 80 km/h par endroits. Ces vents ont causé la mort d’une personne à Ghardaïa. La victime est un jeune homme de 22 ans tué par la chute d’un mur de clôture d’un stade de proximité, de 21 mètres de long et de 3 mètres de haut, dans le centre-ville d’El Atteuf.
Cet accident a également fait trois blessés, âgés entre 20 et 23 ans, a précisé la Protection civile. Le corps de la victime et les blessés ont été évacués respectivement vers la morgue et le service des urgences de l’hôpital Brahim-Tirichine, le plus proche du lieu de l’accident. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce malheureux accident causé par les aléas climatiques.
A Tizi Ouzou, 53 720 foyers ont été privés d’électricité suite à la chute, causée par les vents violents, de conducteurs électriques. La tempête marquée par des averses, des chutes de neige sur les hauteurs de plus de 1000 m et des vents violents dépassant les 70 km/h a provoqué outre la perturbation dans l’alimentation en énergie électrique l’arrêt de quelques stations de pompage, à l’instar de celle de Oued Ksari (Aït Yahia Moussa), causant l’interruption de l’alimentation en eau potable de nombreux foyers. D’autre part, la pluie et les vents ont également entraîné la chute de plusieurs arbres et arraché plusieurs toitures, d’après la Protection civile. Ce climat, froid et glacial, commencera à s’adoucir à partir d’aujourd’hui, selon les prévisions des services de Météo Algérie. Par ailleurs, les sapeurs-pompiers ont été grandement sollicité où pas moins de 2 614 interventions de différents types ont été effectuées durant ces dernières 24 heures, pour répondre aux appels de secours suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques…
Au volet routier, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant cette période, dont 3 ayant causé la mort de deux personnes et 6 autres blessées, traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les secours de la Protection civile. Hier, une passerelle piétonnière s’est effondrée au niveau de l’Autoroute Est-Ouest, côté du Khemis Khenchela (Boumerdès). L’incident aurait été causé par un camion qui aurait accroché la structure, a expliqué le chargé de communication de la Protection civile, le lieutenant Zohir Benmzal, ajoutant qu’«une voiture et un bus, qui ont tenté d’éviter l’accident, se sont retrouvés sur la passerelle effondrée dans les secondes qui ont suivi la chute». L’accident a causé la mort de deux personnes et un blessé. À Batna, un bébé âgé de 4 mois est mort suite à l’explosion d’une bouteille de gaz butane à l’intérieur d’une habitation qui a causé des brûlures à une autre personne, au lieu-dit El Tourna, commune de Djerma, daïra d’El Madher. Les victimes ont été évacuées vers l’hôpital local. Par ailleurs, 20 personnes ont été sauvées de l’asphyxie, durant ces dernières 24 heures, à travers plusieurs wilayas, à savoir Sétif, Bordj Bou-Arréridj, Médéa et Naâma. Les victimes ont été traitées sur place puis évacuées dans un état satisfaisant vers les établissements de santé. Plusieurs routes nationales et chemins de wilaya sont fermés à la circulation dans plusieurs régions en raison des fortes chutes de neige. Tizi Ouzou et Bouira demeurent les deux wilayas les plus affectées par la coupure des routes à la circulation, notamment celles menant à des localités culminant à plus de 1 000 mètres d’altitude reliant les wilayas de Tizi Ouzou et Bouira. Il est indiqué qu’elles sont coupées à la circulation suite au cumul de neige, et ce, à travers les communes de Beni Yenni et Aïn El Hammam, côté Tizi Ouzou, et les communes El Asnam, Aghbalou et Saharidj, côté Bouira. Les RN 33 au lieudit Assoule Tikdjda, RN 15 au niveau du col Tirourda et RN 30 au col Tizi N’koual sont également impraticables.