Le ministère du Commerce a annoncé, hier lundi, le dégel du retrait des registres de commerce relatifs aux activités commerciales de distribution en gros de tous les produits non alimentaires dans les wilayas frontalières. «Le ministère du Commerce annonce que les opérateurs économiques, les citoyens et citoyennes désirant exercer des activités commerciales de distribution en gros de tous les produits non alimentaires sont autorisés à retirer le registre de commerce pour la vente en gros», lit-on dans un communiqué du ministère. Le ministère a précisé qu’il s’agit de la première étape d’une série de mesures entreprises pour la réforme du système commercial. La vente en gros des produits alimentaires «sera bientôt libérée suivant de nouveaux mécanismes et une nouvelle méthodologie», a ajouté la même source. Cette décision intervient suite aux visites effectuées par le ministre du Commerce, Kamel Rezig, dans plusieurs wilayas frontalières et ses rencontres avec les opérateurs économiques et les partenaires professionnels pour établir un contact direct et noter leurs préoccupations, ajoute la même source. Figure parmi les principales préoccupations soumises par les concernés, la nécessité d’abroger l’instruction 1832 datée du 4 septembre 2016 relative au gel des registres de commerce de vente en gros dans les wilayas frontalières, conclut le ministère.