L’Algérie ne devrait pas tarder à compter un nouveau client en gaz naturel, en l’occurrence la Slovénie. Un contrat en ce sens est attendu pour être signé la semaine prochaine entre les deux pays, a indiqué le Premier ministre slovène, Robert Golub.

Feriel Nourine
Dans une déclaration à la presse, M. Golub a indiqué, mardi, que l’accord sera signé le 15 novembre, à l’occasion de la visite en Algérie des ministres slovènes des Affaires étrangères, Tanja Fajon, et de l’Infrastructure, Bojan Kumer.
Le document a été paraphé et n’attend que sa signature, a précisé le Premier ministre slovène. L’opération se fera entre le plus grand négociant en gaz slovène, Geoplin, et Sonatrach. Il porte sur l’achat par la Slovénie d’environ 300 millions de mètres cubes de gaz naturel au cours des trois prochaines années, a-t-on encore fait savoir.
Ainsi donc, au moment où ses voisins se tournent vers l’Azerbaïdjan pour réduire leur dépendance au gaz russe, la Slovénie fait le pari de l’Algérie à travers ce vaste contrat qui représente près d’un tiers de sa consommation annuelle.
Un mémorandum sur la future coopération dans le domaine de l’énergie entre les deux pays sera, par ailleurs, paraphé à l’occasion de cette visite.
Le gaz algérien sera livré à la Slovénie via le gazoduc Transmed reliant l’Algérie à l’Italie.
La visite à Alger de de Tanja Fajon sera, en outre, mise à profit pour l’ouverture d’une ambassade slovène en Algérie, de «renforcer la confiance» et d’«accroître les investissements dans les deux sens».
La signature du contrat gazier entre l’Algérie et la Slovénie était attendue depuis quelques semaines, après la visite effectuée par le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, en terre slovène où il a été reçu par le Premier ministre de ce pays.
Lors de cette audience, Robert Golub avait souligné l’importance du Sud de la Méditerranée, en particulier l’Algérie, soulignant la volonté de son pays de «renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines». «Les précédents gouvernements slovènes ont négligé l’importance stratégique de la Méditerranée, en particulier l’approvisionnement à long terme en gaz naturel depuis l’Algérie», a-t-il regretté.
Et d’ajouter qu’«à présent, un partenariat stratégique peut être rétabli, et la Slovénie est fortement intéressée à établir une alliance à court, moyen et long terme avec les fournisseurs de gaz algériens». <