Le leader Armel Le Cléac’h (Banque populaire) est revenu dans l’hémisphère Nord en un temps records hier, sans pour autant avoir une avance confortable sur Alex Thomson (Hugo Boss).

Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII), en tête du Vendée Globe, a passé dans la nuit de vendredi à samedi l’Equateur mais se trouve bloqué dans le Pot au noir devant le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss). Sept jours après le changement d’année, le skipper français a changé d’hémisphère, passant l’Equateur à 01h23 en tête de la flotte des 18 solitaires encore en course, ont annoncé les organisateurs. Il aura mis 61 jours, 12 heures et 21 minutes en mer, soit une large avance sur le record de l’épreuve, détenu par François Gabart en 2013, qui avait repassé la ligne séparant les deux hémisphères en 66 jours, 01 heure 39 minutes. Le Breton a perdu une bonne partie de son avance qu’il avait construite entre le Cap Frio et le Pot au Noir (jusqu’à près de 350 milles), pour voir Thomson revenir à moins de 150 milles (147,89 milles au dernier pointage à 09h00). La remontée entre le Cap Horn et l’Equateur a été seize heures plus lente pour le Cléac’h que pour Gabart.