Le port du masque dans les véhicules des particuliers n’est plus obligatoire et pour les chauffeurs et pour leurs occupants. La décision a été prise par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, dans l’instruction du 16 juin 2020 (voir document en dessous) adressée au ministre de l’intérieur. Cette décision vient ainsi mettre un terme à la polémique qui avait suscité de nombreuses réactions négatives de la part des citoyens.
Dans la même instruction, qui porte sur le respect des mesures de prévention et de lutte contre la covid-19 et le suivi de la situation épidémiologique au niveau des wilayas, le Premier ministre a instruit les services de sécurité de “se mobiliser pour imposer le respect des mesures décidées” en insistant sur celles de “limiter le nombre de voyageurs à 50% des capacités du moyen de transport et l’obligation du port pour les chauffeurs et les passagers”.