La Maison de la presse Tahar Djaout enregistre, dimanche, une grande affluence des journalistes et professionnels du secteur des médias, publics et privés, pour l’opération de vaccination anti-Covid organisée dans le cadre des strictes dispositions sanitaires et préventives. Pour le bon déroulement de cette campagne, lancée vendredi dernier au niveau de la Maison de la presse Tahar Djaout, tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés, a-t-on appris auprès des encadreurs de cette opération, qui précise que plus de 130 personnes ont été vaccinées jusqu’à 11h00. A ce propos, le Chef du service des moyens généraux, Taleb Abdelaziz, a affirmé que la campagne de vaccination, qui se poursuit pour le 3e jour consécutif, a connu «une grande affluence» des journalistes et fonctionnaires du secteur des médias, soulignant que «plus de 600 personnes ont été vaccinées durant les deux derniers jours». Cette campagne de vaccination anti-Covid est organisée avec la participation de la Direction de la Santé de la wilaya d’Alger, de la Protection civile et de la Sûreté nationale, outre la clinique Bouchenafa qui a mis en place tous les moyens logistiques et humains pour garantir son succès. Initiée par la Maison de la presse, cette opération vise essentiellement à «sensibiliser les journalistes, les fonctionnaires du secteur des médias et les citoyens quant à l’impératif de se faire vacciner, «car c’est le moyen idéal, en plus du protocole sanitaire, pour la prévention contre ce virus», a fait savoir M. Taleb. Par ailleurs, plusieurs journalistes vaccinés ont souligné l’importance de la vaccination pour protéger la santé publique et éviter la contamination, d’autant que le journaliste est exposé, de par la nature de son travail sur le terrain, au risque de contamination. Ils ont tenu, par la même, à saluer la bonne organisation et les conditions dans lesquelles se déroulée la campagne de vaccination.