L’Algérie pourrait abriter un test opérationnel d’utilisation d’un drone dans la lutte antiacridienne, prévu en octobre prochain, a annoncé, hier à Oran, le secrétaire exécutif de la Commission de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale de l’Afrique (Clcpro). «Dans le cadre du développement des innovations technologiques de nos actions, nous comptons effectuer, en octobre prochain en Algérie, un test quasi opérationnel de l’utilisation d’un drone dans le cadre des activités de lutte antiacridienne », a déclaré Mohamed Lemine Hamouny. «Ce test est prévu dans le Sud du pays si les conditions climatiques et écologiques sont favorables», a-t-il précisé. Rappelant qu’un premier test a été effectué récemment en Mauritanie dans le but d’adapter le drone aux besoins de la lutte antiacridienne et un deuxième test a été opéré, la semaine passée, dans la région du Moyen-Orient.