Le directeur sportif de l’USM Alger, Hocine Achiou a défendu ses choix, particulièrement en ce qui concerne le recrutement et la prolongation de joueurs trentenaires qui ont suscité la désapprobation de certains supporters.
Ces derniers avaient espéré, en effet, que le nouveau DS du club ramène essentiellement des espoirs prometteurs qui pourraient rendre service à l’USMA pendant une bonne dizaine d’années, mais Achiou a finalement préféré faire confiance à des trentenaires, notamment le meneur de jeu Abdelkrim Zouari (33 ans), l’attaquant Brahim Chenihi (32 ans) et surtout, le gardien Mohamed-Lamine Zemmamouche, qui a rempilé pour deux ans, alors qu’il fêtera ses 37 ans au mois de mars prochain. Des choix fortement critiqués par une frange de supporters, désireux de sang neuf, mais Achiou dit «avoir pris la bonne décision».
«L’âge n’a pas vraiment d’importance, surtout lorsqu’il s’agit de joueurs sérieux, qui ont une bonne hygiène de vie. Et puis, il n’est pas dans ma philosophie de libérer un joueur sans avoir trouvé meilleur que lui. Il faut également garder à l’esprit le fait que les anciens joueurs forment l’ossature de l’équipe, et que c’est à travers eux que les jeunes s’imprègnent des valeurs du club. Donc, pour tout ça, je me réjouis d’avoir quelques éléments expérimentés au sein de notre équipe», a-t-il commencé par expliquer dans une déclaration au site officiel du club.
«Certes, pendant la saison écoulée, certains éléments n’ont pas eu le rendement escompté, mais cela ne veut pas forcément dire qu’ils ne sont pas bons, ou qu’ils ne conviennent plus à l’USMA. Leur problème était peut-être dû à une blessure, au manque de préparation ou un passage à vide, pour lequel ils ne méritaient pas qu’on les condamne de manière définitive», a-t-il expliqué.
En effet, selon l’ancien N.10 des «Rouge et Noir», les joueurs que certains lui ont reproché d’avoir recrutés «font partie des plus doués dans le championnat national», se disant «convaincu qu’avec les soins appropriés et une bonne préparation d’intersaison, ils seront à la hauteur l’an prochain».
«Financièrement parlant, ces joueurs ont reçu de meilleures offres, mais ils ont préféré jouer à l’USMA. Même ceux avec qui je n’avais pris qu’un engagement verbal n’ont pas fait volte-face et ont stoppé toute négociation avec les autres clubs, car leur choix était déjà fait. Un comportement qui m’a séduit, car un joueur qui aime le club ne ménagera aucun effort pour le tirer vers le haut», a-t-il encore fait savoir.
L’USMA est entrée en regroupement lundi à Mostaganem (Ouest) pour dix jours. L’entraîneur français Denis Lavagne a tracé un programme bi-quotidien pour les cinq premiers jours de préparation, qui seront ponctués par un match amical, le 24 septembre à Mostaganem. «Les cinq derniers jours du stage seront également ponctués par un match amical. Nous le disputerons le 29 du mois courant, à Chlef, sur le chemin du retour à Alger», a encore précisé le directeur sportif algérois. n