L’unité de production d’oxygène médical de l’usine «RayanOx», implantée à Béthioua à l’est d’Oran, est entrée hier dimanche en production, apprend-on de son gérant, Mohamed Amine Tazi. Mise en service le 25 août écoulé par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar, et le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abellatif Ben Bahmed, cette unité a rencontré des problèmes techniques ayant entravé sa réelle entrée en production, indique son gérant. Une équipe d’experts étrangers a été dépêchée pour veiller au démarrage de cette unité d’une capacité 100.000 litres par jour et la machine a été mise en branle dans la nuit de samedi. Les premières quantités d’oxygène seront récupérées dans la nuit de ce dimanche, soit 24 heures après, explique M. Tazi. L’usine est sensée régler «une fois pour toutes» les pénuries d’oxygène, dans la wilaya d’Oran et la région Ouest du pays, qui résultent de la forte demande sur cette matière vitale, notamment au cours des pics de l’épidémie de la Covid-19, estiment les spécialistes. Ce sont les services de la wilaya d’Oran qui assureront la distribution de l’oxygène médical produit par «RayanOx» aux établissements de santé de la wilaya, alors que l’excédent sera destiné pour couvrir les besoins des wilayas voisines, voire même celles des autres régions en cas de besoin, précise-t-on.