Aryna Sabalenka, Aliaksandra Sasnovich et Victoria Azarenka ont offert une grande première à la Biélorussie en se qualifiant pour le 3e tour de l’US Open. Jamais ce pays n’avait compté autant de représentant à ce stade d’un tournoi majeur.

Le tennis est un sport individuel, mais on peut parfois écrire l’histoire à plusieurs. C’est le cas de trois joueuses biélorusses cette semaine à Flushing Meadows. En se qualifiant pour le 3e tour du tournoi américain, Aryna Sabalenka, Aliaksandra Sasnovich et Victoria Azarenka ont marqué l’histoire de leur pays. C’est la première fois que la Biélorussie compte trois représentantes à ce stade de la compétition dans un tournoi majeur.
Mais le tableau n’a pas gâté les trois joueuses pour les huitièmes de finale de l’US Open. L’ancienne numéro un mondiale, Victoria Azarenka, sera opposée à la tenante du titre Sloane Stephens. Pour Aryna Sabalenka, c’est Petra Kvitova qui se dresse sur sa route. L’adversaire le plus abordable est pour Aliaksandra Sasnovich, qui est opposée à Naomi Osaka.

Après Halep, Wozniacki chute aussi
Après la sortie de route de la tête de série numéro un, Simona Halep, au premier tour, le dernier Grand Chelem de la saison a perdu la tête de série numéro deux au deuxième en la personne de Caroline Wozniacki, éliminée par Lesia Tsurenko en deux sets 6-4, 6-2.
La N.2 mondiale Caroline Wozniacki s’est inclinée dès le deuxième tour de l’US Open face à l’Ukrainienne Lesia Tsurenko (36e) en deux sets 6-4, 6-2, jeudi à New York. Avec l’élimination de la Danoise Wozniacki (28 ans), victorieuse de son premier titre en Grand Chelem à l’Open d’Australie en début d’année, le tournoi new-yorkais a déjà perdu ses deux premières têtes de série du tableau féminin. La Roumaine Simona Halep, N.1 mondiale, s’était elle inclinée dès son entrée en lice.
«J’ai été la plus agressive et la plus patiente possible. J’ai attendu la bonne balle pour finir par un coup gagnant, ou une volée», a déclaré Tsurenko, qui a obtenu la première victoire de sa carrière sur une joueuse du top 5. L’Ukrainienne de 29 ans affrontera la Tchèque Katerina Siniakova (54e), tombeuse de l’Australienne Ajla Tomljanovic, pour une place en huitièmes de finale.
C’est seulement la seconde fois dans l’ère Open que les têtes de séries numéro un et deux tombent avant le deuxième tour d’un Grand Chelem.