La prestigieuse université de Salamanque, en Espagne, célèbre cette année ses 8 siècles d’existence. A cette occasion, une rencontre a été organisée, hier, par l’ambassade d’Espagne en Algérie et l’Institut Cervantès, à la Faculté des sciences de l’information et de la communication d’Alger 3.

Un événement qui a enregistré la participation d’un représentant de la vénérable université, en l’occurrence son vice-recteur Enrique Cabero. A travers cette initiative, «nous voulons renforcer encore davantage les relations entre nos deux pays et promouvoir la langue espagnole et la culture hispanique en Algérie», nous a indiqué M. Cabero. C’est pourquoi, «l’Algérie a été choisie aux côtés d’autres pays d’Amérique latine et d’Europe pour célébrer les 800 ans de notre université», a-t-il souligné. Dans le cadre de la promotion de la langue de son pays en Algérie, le vice-recteur a annoncé qu’il y aura «plus de projets d’études en langue espagnole». De son côté, le recteur de l’Université d’Alger 3, Rabah Cheriet, affirmera qu’«à travers ce type d’initiatives, l’université offre l’opportunité à l’étudiant algérien de s’ouvrir sur les autres universités internationales, dans un cadre scientifique, mais aussi culturel». Remerciant les responsables de l’université espagnole d’avoir choisi Alger 3 pour célébrer cet évènement, M. Cheriet soutiendra que l’établissement universitaire dont il a la charge est «parmi les plus importants en Algérie». «Il compte de nombreux cadres et professeurs compétents», s’est-il réjoui. Prenant à son tour la parole, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Fernando Moran, a évoqué l’existence d’un programme spécial destiné aux étudiants de l’ensemble des universités algériennes, qui «vise à renforcer davantage la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de recherche scientifique», expliquera-t-il. Lors de leurs interventions, les conférenciers n’ont pas manqué, dans cette perspective, d’inviter les étudiants algériens à aller étudier en Espagne et découvrir la culture de ce pays. Ils ont également appelé les universités algériennes à partager leurs expériences avec l’université de Salamanque, considérée comme l’une des quatre plus grandes universités dans le monde, et où sont enseignés, entre autres, la langue arabe et l’islam moderne, a souligné le professeur Miguel Ángel Manzano du département de langue espagnole dans cette même université. L’université de Salamanque est la deuxième plus ancienne université d’Espagne (après Palencia), mais la plus ancienne qui demeure, puisque l’université de Palencia n’existe plus, et la plus ancienne du monde hispanique. Elle a été fondée par Alphonse IX de León en 1218. C’est aussi la première qui a obtenu en Europe le titre d’université.