Une plateforme numérique de prise de rendez-vous de radiothérapie devrait être lancée ce mois-ci, a indiqué le 31 janvier dernier la sous-directrice des services de santé au ministère du même nom. La Docteure Lamia Yacef a parlé de lancement «effectif» pour ce mois de février d’une plateforme de rendez-vous au profit des cancéreux partout sur le territoire national.
Selon docteure Yacef, la plateforme en question devrait organiser, répartir et faciliter les prises de rendez-vous dans des centres anti-cancer (CAC) surchargés. L’organisation des rendez-vous pour les séances de radiothérapie constitue, selon les experts, parmi les dysfonctionnements relevés dans le Plan national de lutte anti-cancer 2015/2019. Entre autres insuffisances relevées en matière de prise en charge des patients en services de pédiatrie.
En 2018, l’’Institut national de santé publique (INSP)a indiqué selon une étude réalisée par ses soins que 23 % des enfants cancéreux résidant dans les régions de l’Est et 4%résidant dans les régions de l’Ouest, suivent leur traitement dans le Centre du pays, signalant le manque des structures qui prennent en charge ce type de cancer.
Les types de cancer répandus parmi les enfants apparaissent de façon brutale et progressent vite, ce qui requiert leur prise en charge le plus tôt possible, d’autant que la plupart de ces pathologies peuvent être traitée si des soins précoces sont dispensés, selon les spécialistes.