Le football, il a changé. Et c’est surtout valable pour ce qui se passe en dehors des terrains. Voilà des années que les plus gros clubs européens ne se battent plus seulement pour recruter les plus grosses stars du moment, mais aussi pour s’offrir les meilleures pépites du monde à un âge très précoce, afin d’éviter qu’elles rejoignent un autre cador et qu’elles soient pratiquement impossibles à recruter par la suite.
On a un bel exemple en ce moment avec le cas Endrick, qui, du haut de ses 16 ans, attise la convoitise de bien des gros clubs en Europe, avec le Real Madrid et le Paris Saint-Germain en tête de liste notamment. Et en plus du jeune Brésilien, qui devra attendre 2024 pour débarquer en Espagne, en France ou ailleurs sur le Vieux Continent, il y a aussi Youssoufa Moukoko, le prodige germano-camerounais du Borussia Dortmund.

Une priorité pour les Madrilènes
Son contrat expire en juin prochain, et le PSG serait déjà sur le coup. L’attaquant de 17 ans, auteur de 6 buts et 3 passes décisives en 12 apparitions en Bundesliga, est même devenu récemment l’objectif prioritaire du Real Madrid à en croire Defensa Central. Le média indique même que « Florentino Pérez pense à faire all-in » sur lui !
Liverpool serait aussi particulièrement intéressé. Mais tous les espoirs ne sont pas perdus pour le BVB, qui risque de faire face à une saignée l’été prochain. « Ça fait 7 ans que je suis ici, je me sens chez moi ici. Je connais très bien ce club et le manager Terzic me fait confiance », confiait-il samedi après la victoire des siens contre Bochum (3-0). Affaire à suivre…