Selon un communiqué de presse, rendu public par le responsable de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya d’El Tarf, en l’occurrence le commissaire Labidi, les policiers affectés au barrage fixe situé à l’entrée de la ville sur la RN44 ont réussi à appréhender un commerçant indélicat qui transportait une importante quantité de poulets de chair destinés à la consommation. Les analyses effectuées ont permis de déceler que la marchandise en question constituait une menace pour le consommateur. Le mis en cause, un jeune de trente ans, a été conduit au siège du commissariat de police où l’officier de police judiciaire a dressé un dossier judiciaire en ajoutant toutes les pièces à conviction. La quantité de poulets transportée est de 3,2 quintaux que l’indélicat commerçant allait livrer à des clients de diverses agglomérations de la wilaya. Le dossier judiciaire a été envoyé à la juridiction compétente du chef lieu afin qu’elle prenne à son encontre la décision qui s’impose. Quant à la marchandise impropre à la consommation, elle a été saisie et incinérée sur ordre des responsables compétents. Profitant de la crise sanitaire qui touche le monde entier, plusieurs commerçants tentent de réaliser des bénéfices faramineux sur le dos des citoyens en s’adonnant à des activités commerciales souvent réprimées par les lois républicaines. La vigilance des policiers, des douaniers et des gendarmes a permis d’épingler en cette période de pandémie plusieurs spéculateurs, de négoces indélicats. Ces derniers ont été traduits devant les tribunaux où ils ont répondu de leurs actes.M. B.