Pas de matches officiels délocalisés dans un pays étranger : voici l’avis adopté jeudi par la Commission des «partenaires» de la FIFA, confirmant la position de la fédération internationale face aux tentatives de déplacer des matches de championnat à l’étranger. La commission des «partenaires» de la FIFA a validé le principe selon lequel, «les matches nationaux officiels doivent se disputer sur le territoire de l’association concernée».
En octobre 2019, la Ligue espagnole avait tenté de faire jouer Villarreal-Atletico Madrid, rencontre de championnat, à Miami (Etats-Unis), avant qu’un juge madrilène ne donne raison à la Fédération espagnole, qui s’y opposait. La saison précédente, la Liga avait également souhaité organiser un match Gérone-Barcelone à Miami, sans y parvenir. Le président de la FIFA Gianni Infantino avait alors averti que celle-ci «n’autoriserait pas la tenue de ce match ni aux Etats-Unis ni dans aucune autre localité que le stade de Gérone». En revanche, les matches de supercoupe, opposant en début de saison le vainqueur du championnat au vainqueur de la Coupe nationale, sont souvent organisés à l’étranger.