Selon un communiqué rendu public par la coordination de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya d’El Tarf, onze repris de justice sont tombés dans les mailles du filet des agents de la brigade de police judiciaire. Ces derniers ont entrepris, en début de semaine, une opération « coup-de-poing » dans plusieurs localités de la wilaya. Selon toujours notre source, les mis en cause, âgés entre vingt et quarante ans et originaires de la ville balnéaire d’El Kala et des localités de la wilaya de Tébéssa, sont des repris de justice qui ont constitué une bande avec leurs proches. Ils se sont spécialisés dans les bagarres organisées, escroquerie, vols, etc. Les membres de cette bande ont à plusieurs reprises usé d’arme blanche, créant des troubles publics. Lors de leur présentation devant la juridiction compétente, huit d’entre eux ont été incarcérés et trois autres remis en liberté provisoire, en attendant leur jugement la semaine prochaine. Enfin, les éléments de la brigade judiciaire du chef-lieu ont réussi à arrêter trois dealers. Lors de leur arrestation, les policiers ont saisi 65 comprimés de psychotropes de diverses variétés ainsi que 13 millions de centimes, fruit de la précédente vente de cette marchandise prohibée. Agés entre 20 et 30 ans, les mis en cause d’El Tarf ont été présentés par devant le procureur de la République qui a immédiatement prononcé leur incarcération au niveau de la prison communale d’Aïn Khiar. M. B.