Le correspondant de « Liberté » à Tamanrasset, Rabah Karèche, a été placé, ce lundi, sous mandat de dépôt, annonce le quotidien sur son site web. La même source précise que le journaliste a « passé la nuit dans les locaux du commissariat central, puis présenté, ce matin, devant procureur de la république, et ensuite le juge d’instruction près le tribunal de Tamanrasset« . Selon « Liberté« , la convocation de Rabah Karèche, dimanche, par les services de police, était en relation avec « la publication dans l’édition du dimanche 18 avril de Liberté, d’un article sur une manifestation de contre le nouveau découpage territorial« .