La journée de solidarité avec les malades du sida et pour la prévention contre cette maladie a été une réussite. Organisée vendredi dernier, sous la houlette de la Chaîne III de la Radio nationale, l’évènement a tenu ses promesses, en particulier le gala artistique présenté à la salle Ibn Zeydoun de l’Oref.

Le début de concert, tant attendu par le public, a été marqué par la diffusion d’une vidéo de sensibilisation réalisée par les organisateurs et à laquelle ont participé des journalistes, des acteurs et des comédiens, des musiciens, tels Hakim Salhi, Bahia Rachedi, ainsi que des figures du monde sportif dont la championne Salima Souakri. La grande attraction, cependant, a été cette belle brochette de jeunes artistes qui ont participé au clip en faisant preuve de talent et d’abnégation en faveur de la sensibilisation contre le VIH dans notre pays et dans le monde.
La salle était pleine à craquer d’un public venu d’Alger, mais également d’autres wilayas. Des jeunes, moins jeunes, hommes et femmes du mouvement associatif ainsi que de simples spectateurs l’ont rempli d’enthousiasme à la découverte des talents prometteurs.
La soirée a été ouverte par le duo de jeunes de « Danse Générations », qui sont montés sur scène pour la première fois en Algérie depuis leur apparition dans l’émission « Arab Got’s Talent». Les deux danseurs, venus de Batna, ont émerveillé le public avec leur numéro de danse mêlant l’effort physique à la chorégraphie. Un autre duo, Youcef-Manel,  a marqué la soirée avec une belle chanson « Khalouni », un morceau qui a enchanté la salle, notamment les jeunes en raison de son caractère « ambiance ». 
Accompagnée de l’orchestre El Familia, la talentueuse Nawel Mebarki a interprété deux belles chansons en arabe et en kabyle. Elle a manifesté sa joie de participer à cet évènement qui « défend une noble cause ». Durant  plus de deux heures, le public a été enchanté par des voix jeunes, comme Hassan, venu de Tlemcen, qui a interprété la chanson « Formidable », profitant de son talent de comédien pour faire une belle entrée sur scène. Ces artistes étaient accompagnés du groupe de danse « Academy Profil », composé de jeunes danseurs et dirigé par la chorégraphe Mammeri, qui a fait un travail incroyable pour faire passer le message de lutte contre la marginalisation des atteints de cette maladie et participer à l’évolution des mentalités pour faire face à cette maladie.  Le promoteur de ce concert et animateur de la Chaîne III, Yazid Aït Hamadouche, a profité de cette occasion pour inviter les anciens artistes engagés afin d’accompagner la nouvelle génération. C’est le cas de la chanteuse Yousra, venue pour « donner de l’appui à cette nouvelle génération qui monte et participer à cette campagne de sensibilisation ».
Ce concert était précédé par l’opération de sensibilisation « El yed fel Yed », organisée dans la matinée de vendredi à Riadh El Feth, à Alger,  et simultanément dans une dizaine de wilayas.
Comme chaque année, des associations ont adhéré à cet évènement, comme le Croissant-Rouge algérien (CRA), l’Office national des droits d’auteur (Onda), en plus de partenaires étrangers, comme l’Onusida, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), ONU-Femme, ainsi que le Centre d’information et de communication des Nations unies (Unic).n