Le membre du bureau politique du Front populaire de la libération de Palestine (FPLP), Tayssir Aboubakr a dénoncé, vendredi, la décision du royaume marocain de normaliser ses relations avec l’entité sioniste, qualifiant cette annonce de « conspiration » qui ne dissuadera pas le peuple palestinien de poursuivre son combat jusqu’à l’établissement d’un Etat indépendant avec El Qods pour capitale. « Nous dénonçons vigoureusement au sein du FPLP la décision du royaume marocain de normaliser ses relations diplomatiques avec l’ennemi sioniste », a déclaré M. Tayssir Aboubakr à l’APS. Le dirigeant du FPLP a estimé que cette annonce vise à semer « le désespoir entre nos peuples arabes et piétiner les aspirations légitimes au recouvrement des droits et de la souveraineté sur les terres arabes en Palestine, au Golan et au Liban et à la concrétisation des droits du peuple palestinien au retour, à la liberté et à l’indépendance pour établir un Etat palestinien indépendant ». « La reconnaissance de la normalisation par le Maroc et certains Etats de leurs relations avec Israël signifie une reconnaissance d’El Qods comme capitale de l’occupant », a-t-il déploré, soulignant que la normalisation avec l’occupant israélien encourage celui-ci à poursuivre la judaïsation de la terre palestinienne et l’implantation de colonies au vu et au su de tout le monde ». Le même dirigeant a appelé « le peuple marocain et tous les peuples arabes à faire échouer ces manœuvres », affirmant que le FPLP est convaincu que de telles manœuvres n’entameront pas la volonté du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant avec El Qods pour capitale ».