Des troupes russes progressent vers la capitale ukrainienne Kiev depuis le nord-est et l’est, selon les agences de presse.

Le ministère de la Défense ukrainien, rapporte l’agence de presse française, a fait état de combats dans Obolon, quartier nord de Kiev, avec une unité russe “de sabotage et de reconnaissance”. “L’ennemi ayant été repoussé par les défenseurs de Tcherniguiv, il cherche à contourner la ville pour attaquer la capitale.

Dans la matinée, l’armée avait annoncé que les forces ukrainiennes combattaient des unités de blindés russes dans deux localités au nord de la capitale, Dymer et Ivankiv, respectivement à 45 et 80 km de Kiev. “Les troupes aéroportées d’assaut des forces armées de l’Ukraine combattent autour des localités de Dymer et Ivankiv, où sont arrivés un grand nombre de blindés de l’ennemi”, a précisé l’armée de terre sur sa page Facebook.

Des détonations étaient aussi entendues depuis le centre-ville, selon les correspondants de presse des médias.

Le ministère ukrainien de la Défense a indiqué sur sa page Facebook qu’il s’agissait d’une opération de sabotage des forces russes menée par un commando de soldats en reconnaissance.

Dans ce même message, le ministère ukrainien demande aux civils du quartier de prendre les armes. “Nous demandons aux citoyens de nous informer des mouvements ennemis, faites des cocktails Molotov, neutralisez l’occupant!”, est-il écrit dans ce message.

L’armée ukrainienne a aussi affirmé que les forces russes n’épargnaient plus plus souvent “les infrastructures civiles”.