Mercredi dernier, les «Sky Blues» de Manchester City ont traversé une véritable averse à «Anfield Road » face au Liverpool FC. Une lourde défaite 3 buts à 0 lors du quart de finale «aller» de la Champions League UEFA qui ne leur donne que 33% de passer en demies.

Ce soir (19h45), dans leur fief de l’Etihad Stadium, les « Citzens » seront en quête d’exploit pour rejoindre le carré d’as. A ce niveau, on peut parler d’un miracle footballistique. Va-t-il survenir lors de ce duel « so British » ? On attend de voir !
Fumé, comme Klöpp. C’était l’état de Pep Guardiola mercredi dernier au terme de l’«acte I » contre des « Reds » déchaînés. Une première demi-heure catastrophique dans l’antre du Merseyside a suffi pour être punis. En face, les Liverpouldiens ont fait preuve d’un réalisme glaçant inscrivant 3 buts sur leurs 4 occasions franches. Au sortir de cette rencontre, le driver des Mancuniens a concédé ne pas avoir « beaucoup de regrets. Ils ont eu deux occasions et ont marqué deux buts. C’était dur, mais le reste du match, nous avons été très bons. […] On avait besoin d’un but, on ne l’a pas marqué. […] C’est dur mais nous y croyons. […] Personne ne pense que nous allons passer, nous allons essayer de nous convaincre demain (que nous pouvons le faire) », avait concédé l’ancien entraîneur du FC Barcelone et du Bayern Munich. Celui qui sera prolongé jusqu’en 2021 dans les jours qui suivent a aussi indiqué que « Nous devons rester nous-mêmes. C’est ce que je dis à mes joueurs. Je changerai peut-être d’avis demain en regardant à nouveau le match, mais je n’ai pas le sentiment que le match était un désastre. On va voir comment ça se passe dans six jours, mais c’est sûr que ne pas avoir marqué est très important. »

Klöpp, la hantise de Pep
Marquer trois buts ou plus et ne pas en concéder pour espérer passer, telle sera la mission de l’actuel incontesté leader de la Premier League. S’ils règnent sans partage au sommet de la hiérarchie footballistique anglaise, les coéquipiers de David Silva pourraient rater le rendez-vous européen avec le carré d’as s’ils ne réalisent pas de « remontada ». Au milieu de ces chiffres, il y a une statistique qui fait tâche : Jürgen Klöpp, le coach de Liverpool, est le seul technicien à avoir battu Guardiola à cinq reprises dont trois fois sur le banc de la formation 18 fois championne d’Angleterre. Au total, en douze rencontres, le bilan est équilibré avec cinq victoires de chaque côté et deux nuls.
Pour rappel, Liverpool était la seul équipe à avoir battu « City » cette saison en championnat avant que le rival United ne l’imite samedi dernier en remportant le derby de Manchester (2/3). Cette déroute vient jeter le doute sur la capacité de Kevin De Bruyne & cie à gérer la pression de ce rendez-vous pour le moins capital. Néanmoins, le milieu de terrain belge a le scénario idéal en tête. « Vous ne savez jamais ce qu’il va se passer, c’est le football. J’ai confiance en mon équipe et en notre qualité de jeu mais, si on veut passer, il faudra sortir quelque chose de grand. Liverpool est désormais le grand favori, c’est sûr, mais si on débute bien et que l’on marque tout de suite, on ne sait jamais. On a démontré à maintes reprises que l’on est capables de marquer plus de 3 buts en 90 minutes », s’auto-motive-t-il. Reste à voir si les faits et l’implication sur les rectangles vert concrétiseront cette physionomie.

AS Rome – FC Barcelone : la « Louve » déjà domptée ?
Si City laisse croire que se faufiler au « final four » reste dans ses cordes, l’AS Rome s’est presque fait à l’idée qu’il lui est impossible d’évincer le FC Barcelone. Après s’être inclinés 4 buts à 1 en Catalogne, les Romains ont sérieusement compromis leurs chances de prolonger la campagne européenne face à des Blaugranas visant une 11e figuration dans le carré d’as en LDC et qualifiés 38 fois sur 41 duels après un succès à domicile.
Toutefois, la réalisation de Džeko donne un infime espoir à la « Louve » dont la peau est déjà prête à être vendue. Attention, malgré tout, à l’excès de confiance et à l’orgueil de Rome même si tous les chemins mènent en demies pour le « Barça » de Lionel Messi. Pour rappel, le déjà légendaire numéro 10 n’a pas marqué lors de l’ « acte I » à Nou Camp. L’Argentin, deuxième meilleur buteur en activité de la C1 avec 100 buts, reste sur un triplé inscrit samedi contre Léganes (3/1) en Liga. A court physiquement depuis trois semaines, la « Pulga » semble avoir retrouvé ses sensations. Si la qualif’ est quasi actée, le quintuple Ballon d’Or voudra bien soigner son compteur-buts et se rapprocher de son rival Cristiano Ronaldo qui compte 20 réalisations de plus dans le classement des buteurs historiques du prestigieux tournoi.

Les matchs de la soirée européenne (19h45) :
Manchester City FC – Liverpool FC  (3-0 à l’aller)
AS Rome – FC Barcelone  (4-1 à l’aller)