Le second tour des législatives en Tunisie pourrait avoir lieu le 29 janvier au cas où le tribunal administratif s’engagerait à rendre ses jugements concernant tous les recours qui lui ont été référés jeudi 13 janvier, indique Mohamed Tlili al-Mansri, porte-parole de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Selon l’agence de presse tunisienne (TAP), M. Mansri affirme que l’instance électorale est légalement tenue d’organiser le second tour des Législatives dans 15 jours à compter de la date d’annonce des résultats définitifs du premier tour, qui serait à priori le 15 janvier, au cas où le Tribunal administratif prononce ses jugements le 13 janvier.

“Le Conseil de l’ISIE va, le 15 janvier, approuver le calendrier du second tour des élections législatives “, a-t-il encore dit, ajoutant que la campagne électorale pourrait débuter directement le 16 janvier et se poursuivrait jusqu’au 27 du même mois.

Le jour du silence électoral serait le 28 janvier 2023. Mansri a précisé que, dans le cadre des préparatifs du second tour, le conseil de l’ISIE a approuvé le principe d’organisation des débats télévisés entre les candidats au second tour.

“La direction exécutive de l’instance est en train de discuter des modalités avec la télévision nationale, a-t-il précisé, indiquant dans ce contexte que le conseil de l’instance avait décidé la tenue d’un tirage au sort pour le débat entre les circonscriptions électorales, afin d’assurer la participation de tous les candidats.