Ce n’est un secret pour personne. La Tunisie reste la destination principale des Algériens, particulièrement durant la saison estivale. D’ailleurs, jusqu’à fin juillet 2019, le nombre de touristes algériens en Tunisie a connu une hausse de 13% par rapport à la même période de l’année écoulée

Selon le directeur de l’Office national du tourisme tunisien, Fouad El Oued, le nombre de touristes algériens a atteint 1 357 666 au cours des sept derniers mois (du 1er janvier au 31 juillet), ce qui représente une augmentation de près de 13 % par rapport à la même période l’an dernier. Plus explicite, le responsable du secteur du tourisme en Tunisie a souligné que la Tunisie avait enregistré un afflux de 1 084 243 touristes au mois de juin, soit une augmentation de 39,3% par rapport à la même période de l’année dernière.
Ainsi, il a démenti toutes les informations concernant la baisse du nombre d’Algériens qui visitent la Tunisie cette année, soulignant qu’il ne s’agissait «que d’une fausse information médiatique non fondée».
Selon lui, «la destination tunisienne est toujours la plus recherchée par les touristes algériens, premiers au classement des nationalités touristiques, suivi par la Libye, la France et la Russie». Fouad El Oued n’a pas hésité à dénoncer les intentions de ceux qui font circuler les rumeurs sur un éventuel déclin de l’attirance des touristes algériens pour la Tunisie, mettant en garde contre toute fausse information cherchant à semer la discorde entre les deux peuples. Pour sa part, le ministre du Tourisme tunisien, René Trabelsi, a déclaré aux médias que «le marché algérien reste toujours important pour la Tunisie. Il est en augmentation permanente».

Jusqu’à 7 heures d’attente aux postes frontières
Les postes frontaliers tuniso-algériens connaissent une animation particulière à l’occasion du grand flux de touristes algériens, qui choisissent de passer leurs vacances estivales en Tunisie. Des milliers de touristes ont emprunté les postes frontaliers d’El Tarf, de Souk Ahras et Tébessa au lendemain de l’Aïd, pour profiter des stations balnéaires tunisiennes.
Familles, couples, groupes de jeunes et bus d’agences touristiques passent des heures devant ces postes pour accomplir les formalités, qui durent parfois plus de 7 heures, avant d’avoir le «feu vert» pour franchir la frontière. Les week-ends, c’est un véritable rush de touristes sur les postes frontaliers déjà submergés pendant les jours de semaine.
Les nouveaux aménagements avec des couloirs réservés aux véhicules, où les passagers n’ont plus à descendre pour effectuer les formalités, ainsi que l’augmentation des effectifs n’ont apparemment pas réglé le problème, puisque certains ont passé plus de 7 heures d’attente avant de passer pour accomplir les mêmes formalités de l’autre côté au poste de Melloula, à Tebarka où la situation est presque la même.
Du côté des postes de Heddada et d’Ouled Moumen, c’est pratiquement la même chose, ils prennent en charge un flux important de touristes se dirigeant vers la Tunisie, provenant des wilayas de Souk Ahras, une partie de la wilaya de Tébessa, Guelma, Oum El Bouaghi et Batna. Là aussi, on y passe des heures même si on arrive au petit matin espérant une «accalmie».
Selon les dernières statistiques communiquées par le commissaire en charge des polices des frontières de la wilaya d’El Tarf, 901 962 nationaux et étrangers ont transité par les postes d’Oum Teboul et El Ayoun, dans la daïra d’El Kala, au cours des 6 premiers mois de l’année en cours, 308 033 véhicules ont été vérifiés et contrôlés avant de franchir, dans un sens ou dans l’autre, la frontière.

Pari réussi !
Par ailleurs, le ministre du Tourisme tunisien, René Trabelsi est en passe de remporter son pari et d’atteindre les objectifs qu’il s’était fixés au moment de sa prise de fonctions. La reprise du tourisme, en Tunisie, n’est pas une simple impression, elle est vérifiable surtout. Les chiffres sont là pour en témoigner. Selon les derniers chiffres, le total des arrivées en Tunisie est estimé à 5 046 753 visiteurs, soit 15,6% de plus qu’en 2018. Le total des arrivants européens a atteint 1 572 038 (+19,9%) et celui des visiteurs maghrébins est de 2 465 264 visiteurs (+17,7%). Pour les tunisiens résidents à l’étranger, les chiffres sont également au vert avec 882 174 (+4,1%).