Le chef du gouvernement désigné tunisien, Hichem Mechichi, reçoit lundi des représentants des blocs parlementaires dans le cadre des consultations sur la formation d’un nouveau gouvernement, ont rapporté des médias locaux. Il s’agit, selon l’agence de presse tunisienne (TAP), des représentants de quatre blocs parlementaires, à savoir le mouvement Ennahdha (54 sièges), le bloc démocratique (38 sièges), Qalb Tounes (27 sièges) et la Coalition Al-Karama (19 sièges). Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des concertations pour la formation du prochain gouvernement. M. Mechichi avait indiqué, dimanche, lors d’une visite effectuée dans le gouvernorat de Sfax, qu’il mènera cette semaine une série de concertations avec les représentants des partis politiques et des groupes parlementaires. Le chef du gouvernement désigné a rencontré, la semaine dernière, des représentants des organisations nationales, des universitaires et des experts en droit et en économie. Vendredi dernier, il avait également déclaré, lors d’une visite à Siliana, que «le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens». Samedi 25 juillet, le président tunisien Kais Saïed avait remis une lettre de mission à Hichem Mechichi, le chargeant de former le nouveau gouvernement, suite à la démission de Elyès Fakhfakh. Mechichi dispose d’un délai d’un mois à compter de dimanche 26 juillet 2020 pour former son équipe gouvernementale, conformément aux dispositions de la Constitution. A défaut, le chef de l’Etat tunisien pourra dissoudre l’Assemblée élue en octobre dernier. Hicham Mechichi, ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de gestion des affaires courantes, est le neuvième chef du gouvernement en Tunisie depuis la révolution de 2011.
(APS)