Sept condamnations à la réclusion à vie ont été prononcées hier par la 5e chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis dans les procès sur les attentats du Bardo et de Sousse, a affirmé Sofiène Selliti, porte-parole de la juridiction cité par l’agence de presse TAP.
L’attaque contre le Musée du Bardo (18 mars 2015 ) et celle contre l’hôtel «Impérial Marhaba» à Sousse (26 juin 2015 ) avaient fait 60 morts, dont 59 touristes et un policier.
« Les deux accusés dans l’affaire du Bardo Adel Ghandri et Mahmoud Kachouri ont été condamnés à la perpétuité pour complicité de meurtre avec préméditation », a indiqué
M. Selliti.
« Pour ce qui est de Wassim Sassi, il a été condamné à la prison à vie pour tentative d’atteinte avec préméditation à la sûreté de l’Etat », a précisé la même source, ajoutant que douze suspects ont été condamnés à des peines allant d’un à seize ans de prison ferme, alors que dix autres accusés ont été acquittés.
Quant à l’affaire de Sousse, quatre prévenus ont été condamnés à la prison à vie. Cinq autres ont été condamnés à une peine maximale de six ans alors que dix-sept ont bénéficié d’un non-lieu’, selon le porte-parole de la juridiction.
Au total, 25 accusés dont 22 sont écroués et trois autres en liberté sont impliqués dans l’affaire du Bardo et 26 autres individus dont 18 incarcérés sont inculpés dans l’affaire de l’hôtel «Impérial Marhaba».
Les deux attaques terroristes ont porté un sérieux coup pour le secteur du tourisme en Tunisie, principale ressource financière de l’économie nationale.