La Tunisie a annoncé avoir autorisé l’atterrissage sur son sol d’un avion turc transportant une cargaison d’aide médicale à la Libye, seulement après avoir exigé l’inspection et la livraison par ses soins de cette assistance. Selon deux communiqués de la présidence de la République tunisienne, publiés jeudi et vendredi, l’avion turc a atterri à l’aéroport de Djerba (sud), non loin de la frontière libyenne, et contient du matériel médical pour la Libye. Mais avant son atterrissage, les autorités ont exigé que la Tunisie “seule” se charge de la vérification de la cargaison, confiée à des forces de la douane et de la sûreté, a précisé la présidence. La cargaison devait ensuite être livrée aux “frères libyens” au poste frontière de Ras Jedir, selon la même source. La présidence n’a pas précisé quand l’atterrissage a eu lieu ni si la livraison avait déjà été effectuée. La Libye vit une crise politico-militaire opposant le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale et un gouvernement parallèle soutenu par une armée dirigée par le Maréchal Khalifa Haftar. Fin janvier, lors de la conférence de Berlin sur la Libye, un appel a été lancé pour le respect de l’embargo sur les armes décrété en 2011, et à soutenir un cessez-le-feu. Toutefois, les cargaisons d’armes continuent à être acheminées et des mercenaires envoyés vers la Libye, selon l’ONU.