Le juge d’instruction de la deuxième chambre près le Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a ordonné hier le placement de l’ancien ministre des Travaux publics et des Ressources en eau, Abdelkader Ouali, en détention provisoire au niveau de l’établissement pénitentiaire d’El Harrach, a appris l’APS auprès du collectif de défense de l’accusé.
Poursuivi pour «octroi d’indus avantages» et «abus de pouvoir», Abdelkader Ouali avait pour rappel accepté il y un peu plus d’un mois, soit le 20 octobre plus précisément, de renoncer à son immunité parlementaire après un premier refus en mars dernier. Les députés avaient même voté, en majorité, contre la levée de l’immunité de M. Ouali.