Le procureur de la République près le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis, lundi, une peine de 15 ans de prison ferme contre l’ex-Président directeur général (P.D.G) de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache, poursuivi dans des affaires de corruption.

Le procureur de la République a également requis le placement de l’accusé dans un établissement pénitentiaire. Tahar Allache, dont il a été mis fin aux fonctions en mai dernier, est poursuivi pour “dilapidation de deniers publics, abus de fonctions en vue de l’obtention d’indus avantages, notamment lors de la réalisation et de la gestion de l’aéroport international d’Alger”.

Dans le cadre de la même affaire, le procureur de la République a requis des peines allant de 2 à 10 ans de prison ferme à l’encontre des autres accusés dans cette affaire, avec confiscation de tous les fonds, comptes bancaires et biens saisis sur ordre du juge d’instruction.