Le tribunal correctionnel de première instance de Sidi M’hamed (Alger) a prononcé, dimanche

, la remise en liberté provisoire du comédien Kamel Bouakaz, l’ancien footballeur, Fodil Dob et Houari Boukhors, avec ajournement du procès au 24 février 2018. Les accusés étaient en détention provisoire depuis le 25 octobre dernier pour les chefs d’inculpations « menace de chantage de divulgation d’informations attentatoires pour l’obtention de fonds, diffamation et atteinte à la vie privée des personnes ».