Le tribunal de Kolea (Tipaza) a décidé, lundi, de reporter le procès de Karim Tabou, porte-parole officiel de l’Union démocratique et sociale (UDS, non agréé), au 30 novembre. La présidente de l’audience a annoncé le report, pour la 7eme fois consécutive, du procès de Karim Tabou, poursuivi pour « atteinte au moral de l’armée » depuis septembre 2019, suite à la demande de sa défense. Le tribunal de koléa avait rejeté lors de la dernière audience, du 26 octobre écoulé, la demande de la défense de Karim Tabou relative à la levée de la procédure de contrôle judiciaire. Le parquet du tribunal de Koléa avait renvoyé l’affaire devant le juge d’instruction qui a ordonné le 11 septembre 2019 le placement en détention provisoire de Karim Tabou, qui a été arrêté le 12 septembre 2019. La chambre d’accusation de la Cour de Tipaza avait décidé le 25 septembre 2019 de placer l’accusé sous contrôle judiciaire .