Le procureur près le tribunal de Dar El Beida a requis, hier, la réclusion à perpétuité avec saisie des objets, à l’encontre Walid Nekkiche et de Kamel Bensaad, lors de leur procès à la section criminelle, a annoncé le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).
Walid Nekkiche, originaire de Tizi Ouzou, placé en détention provisoire à la prison El Harrach par le tribunal de Bainem, est étudiant à l’institut national supérieur de pêche et de l’aquaculture d’Alger. Agé de 24 ans, il a été interpellé le 26 novembre 2019 lors d’une marche des étudiants à Alger, précise-t-on de même source. Il est accusé d’«atteinte à l’unité́ nationale», d’«incitation à attroupement armé», «publications visant à porter atteinte à l’intérêt national», et «organisation de manière secrète de correspondances à distance susceptibles de porter atteinte à la défense nationale» (Articles 77, 78, 79 et 96 du Code Pénal), a précisé le CNLD.
Quant à Kamel Bensaad, âgé de 43 ans, il a été arrêté, le 26 novembre 2020, soit une année plus tard dans le cadre du même dossier, a fait encore savoir le CNLD.