Le tribunal criminel de première instance de Dar El Beida (Alger) a condamné lundi le terroriste Ahcène Zerkane dit «Abou Dahdah» à une peine de 20 ans de prison ferme avec sa privation de ses droits politiques et civiques pour délit d’adhésion à un groupe terroriste et port d’armes de guerre sans autorisation. La même juridiction a prononcé, dans le cadre de l’action civile, un dédommagement d’un (1) million de Da au profit des victimes avec rejet de la requête du Trésor public car non fondée. Le procureur général avait requis la peine capitale à l’encontre du prévenu, «vu que les faits qui lui sont reprochés, sont très graves et ayant couté la vie à plusieurs citoyens sans défense et à des éléments de la Sûreté nationale». Les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) avaient réussi, le 16 décembre 2020, à capturer le terroriste «Abou Dahdah qui avait rallié les groupes terroristes en 1994, à l’issue d’une opération de ratissage menée près de la commune d’El-Ancer à Jijel.