Le militant politique Karim Tabbou a été présenté ce jeudi devant le juge d’instruction du tribunal de Bor Mourad Rais Alger) indique le CNLD (Comité national pour la libération des détenus) sur sa page facebook. La même source rappelle qu’il avait été placé, la veille, mercredi, en garde à vue au commissariat de police de Châteauneuf « suite à une convocation qu’il avait reçu » en relation avec la plainte déposée par le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Bouzid Lazhari.

D’autres sources précisent que deux autres personnes ont également été arrêtées dans cette affaire. Eux et Karim Tabbou sont accusés, entre autres, de « menaces », « tentative d’agression » et « trouble à l’ordre public ».

Plus de détails dans nos prochaines éditions